DURÉE

12 (1710 h dont 450 h en préparatoire)


PRÉREQUIS

Avoir plus de 16 ans.

Pour les bénéficiaires de la RQTH, une orientation professionnelle délivrée par la CDAPH.

Capacités de résistance physique, dynamisme, constance dans l’effort , dextérité et habileté manuelle.

Appétence pour la nature et le végétal.

Capacités d’adaptation, capacités relationnelles (vente directe).

Autonomie et polyvalence, capacité à gérer et à conduire un projet (chef d’exploitation).

À noter : À la fin de la période préparatoire, l’équipe pluridisciplinaire valide l’accès en période qualifiante.


EFFECTIFS

10 personnes


TARIFS

Parcours et hébergement pris en charge par l’assurance maladie sur orientation CDAPH.

Sur devis pour les autres publics ou pour des modules adaptés.


CONTENUS DE LA FORMATION

Période préparatoire

Approfondir sa connaissance du métier, de l’entreprise, consolider son projet professionnel, s’approprier son environnement de travail, actualiser ses connais- sances en bureautique, remettre à niveau son expres- sion écrite et orale et les mathématiques.

Période qualifiante

Activité 1 : Apprendre les plantes légumières et leur milieu

Activité 2 : Appréhender les différentes techniques de cultures biologiques

Activité 3 : Mettre en place et planter les cultures légumières

Activité 4 : Entretenir les cultures

Activité 5 : Récolter, conditionner et stocker les légumes

Activité 6 : Commercialiser les produits maraichers Activité 7 : Préparer les sols et planifier les cultures Activité 8 : Utiliser en toute sécurité le matériel
et les équipements

Module optionnel afin de pouvoir s’installer comme maraicher « bio » :
Conduire la gestion d’une exploitation maraichère biologique.

Cette option vise à préparer un projet d’installation par :

  • Une étude de marché et un module création d’entreprise

  • La constitution d’un Business plan (bilan, compte de résultat et plan de trésorerie prévisionnels)

  • L’étude de faisabilité (recherche de foncier, constitution d’un réseau, aides et subventions, commercialisation des produits…)

    14 semaines de période en entreprise (en 4 périodes)


ÉVALUATION

Une attestation de compétences professionnelles est délivrée à la suite d’une évaluation pratique et théorique dans les activités pratiquées.


TÉLÉCHARGER LA BROCHURE


CONTACT

C.R.P. La Mothe
Établissement et Services de Réadaptation Professionnelle
Louroux-Hodement
03190 Haut-Bocage
Tél. 04.70.06.80.55
admission@crplamothe.com


OBJECTIFS

  • Se qualifier à un métier !

  • Retourner rapidement à l’emploi

  • Bénéficier d’un parcours de réadaptation professionnelle avec un accompagnement adapté à ses besoins


DESCRIPTIF DU MÉTIER

L’ouvrier de production en maraichage biologique (OPMB) travaille le végétal, selon les saisons, en plein air (avec de fortes variations de températures), ou sous abris (serres) selon des méthodes spécifiques à l’agricul- ture biologique. Les légumes sont cultivés en plein champ ou sous abris et principalement en pleine terre.

Il exerce son métier seul ou en équipe sous la responsa- bilité du chef de culture. Il est chargé d’effectuer les opérations suivantes :

  • Préparation du sol, semis, repiquage, plantation,
  • Arrosage, entretien des cultures (désherbage, effeuillage, nettoyage, protection, taille, tuteurage…)
  • Récolte et conditionnement.

Son sens de l’observation et ses connaissances du végétal lui permettent d’apprécier l’état des plantes , de détecter les maladies, les parasites ou une carence, d’y remédier et de les signaler.

Ces professionnels sont également capable de :

  • Conduire et d’utiliser des matériels professionnels,
  • Poser et à d’entretenir du matériel d’arrosage,
  • Appliquer des préparations phytosanitaires ou biostimulantes homologuées en agriculture biologique,
  • Préparer des colis et livrer des clients, participer à la vente directe des légumes sur l’exploitation ou sur les marchés (exposition, vente et encaissement)


EMPLOIS ET DÉBOUCHÉS

Organisation du travail, spécialisations des entreprises de production et les saisons génèrent des emplois souvent saisonniers. Un ouvrier peut accéder à terme à un poste de chef d’équipe, et, avec des formations complémentaires, à un poste de chef de culture.

Enfin, la formation offre la possibilité de s’installer à son compte en tant que maraicher « bio ».

Le secteur est actuellement très porteur : nombreux sont ceux qui pensent à se reconvertir sur un projet professionnel au plus près de la nature. La loi Egalim dynamise aussi l’emploi car demain les collectivités devront se fournir en produits alimentaires bio et locaux.


FORMATEURS ET ACCOMPAGNEMENTS

Formation assurée par une équipe de professionnels (formateurs et Conseillers en Insertion Professionnelle, spécialisés dans l’accompagnement des publics en situa-

tion de handicap), ayant une expérience professionnelle et technique dans le domaine et titulaire d’un diplôme de la spécialité.
Accompagnements Médico-Psycho-Sociaux pris en charge par une équipe pluridisciplinaire.


SPÉCIFITÉS PÉDAGOGIQUES

  • Champs de productions maraichères (5000 m2)
    Serres et tunnels de productions (1500 m2)
  • Chambre frigorifique
  • Matériels professionnels manuels et motorisés
  • Espace de vente
  • Salles de cours

NOS +

COMPÉTENCES CLÉS

INSERTION PROFESSIONNELLE

ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE